PIXEL CONV LEAD : PIXEL CONV PURCHASE (REMPLACER XX PAR LA VALEUR SOUHAITEE) :

Avoir conscience de notre mort future et l’accepter sans peur est un énorme + pour notre épanouissement

 

Dans la nuit de samedi à dimanche, mon grand-père est mort. Je ne suis pas sûr de lui avoir dit de son vivant, mais pendant toute ma jeunesse, il était « ma grande personne préférée ».

Ancien pharmacien à Nancy, il était chaleureux, avait beaucoup d’humour et de légèreté, et en plus, il m’a appris à jouer à la belote et au nain jaune. Avec ma grand-mère, ils m’ont très tôt donné goût à la nature, notamment au cours de promenades en forêt de Haye pendant lesquelles ils me parlaient des arbres, des fleurs, des herbes et des champignons. Mes grands-parents font partie d’une génération de pharmaciens qui avaient de solides connaissances en botanique, en plus d’être issus d’une formation en « humanités » (latin et grec ancien). Les temps ont bien changé !

Quoi qu’il en soit, l’annonce de la mort de mon « papi » m’a beaucoup peiné (j’ai appris ça au réveil par un coup de fil de mon père). Peu après avoir appris la nouvelle, je suis allé extérioriser mes émotions en criant et en laissant mes émotions traverser tout mon corps. Ca n’a duré qu’une dizaine de secondes, mais les bénéfices ont été immédiats pour moi et je suis convaincu que c’est la meilleure façon d’accompagner un mort. Ressentir pleinement le manque et la tristesse, et vivre cela pleinement par le corps.

Tous les jours, nous vivons des émotions agréables ou désagréables, mais rares sont ceux qui osent (ou même qui savent) extérioriser leurs émotions ! Eh oui, par notre culture et notre éducation, nous sommes devenus des pros du refoulement émotionnel ou des champions du déversement de nos tensions sur les autres, que nous estimons souvent coupables de nos propres émotions !

Dans mon programme LIFE, je vous présente une approche innovante pour libérer votre stress et vos tensions, en un clin d’oeil ou presque. Les bénéfices peuvent être immédiats : disparitions de tensions physiques, de douleurs au dos ou à la nuque, meilleur sommeil, meilleure digestion, état d’esprit plus clair, etc. En prime, une agréable sensation de légèreté peut vous accompagner, quels que soient les événements que vous vivez. Ce que je vais vous apprendre vous permettra d’envisager différemment la colère, la tristesse, la peur et la joie. Il n’y a selon moi aucune émotion négative !

Je me targue d’être un spécialiste de l’alimentation saine (indispensable pour avoir une bonne santé sur le long terme), mais manger bien sans jamais pratiquer l’hygiène émotionnelle, quel gâchis ! J’ai connu de nombreuses personnes avec une alimentation très saine, mais qui n’ont pas pu retirer les bienfaits de cette alimentation, car leurs émotions bloquées étaient de véritables poisons pour leur corps.

En outre, je me suis rendu compte que la peur de la mort (consciente ou non) est un frein à l’épanouissement d’une grande partie d’entre nous. En ce qui me concerne, je vois la mort comme intimement liée à la vie (son pendant en quelques sortes). La mort fait partie de la vie. C’est comme ça. Elle vient avec. C’est pourquoi je ne suis pas dans le tabou de la mort, au contraire, je ressens le besoin de voir une dernière fois le corps des personnes qui me sont chères et que je perds pour leur dire adieu.

Je pourrais être dévasté et tétanisé par ce qui m’arrive (j’aimais vraiment beaucoup mon grand-père), mais j’ai choisi de laisser circuler les émotions et la vie en moi plutôt que de lutter contre celles-ci.

Au plaisir de vous retrouver.

Jérémie

PS : Savoir quoi faire de ses émotions est une de ces choses indispensables qu’on n’apprend pas à l’école. Mais il n’est jamais trop tard !