L’alimentation est le facteur numéro 1 pour avoir une bonne santé et un bon niveau d’énergie.

Manger c’est d’abord nourrir son corps et lui donner ce dont il a besoin pour parfaitement fonctionner.

On oublie souvent cela, et on mange des aliments par habitudes, pour des raisons culturelles, émotionnelles, parce qu’on a entendu qu’il fallait manger ci ou ça, parce que ça nous donne envie, parce que le paquet était joli…

Aujourd’hui, la majorité des gens pensent qu’ils mangent correctement. Et la majorité des gens est malade passé 50 ou 60 ans, et parfois beaucoup plus tôt.

Pas toujours des gros problèmes de santé, certes.

Ca peut être de la fatigue, un surpoids ou une obésité qui s’est installée avec l’âge (en 2016, la moitié des adultes sont en surpoids ou obèses en France !), de l’asthme, de l’eczéma, des douleurs articulaires, de l’hypertension, de l’ostéoporose, un petit diabète de type 2.

C’est devenu tellement normal que c’en est banal.

Et puis il y a les cas un peu plus lourds, mais tellement dans la norme aujourd’hui : les maladies cardiaques, les cancers, les maladies auto-immunes (Hashimoto, polyarthrite rhumatoïde, etc.), la sclérose en plaques, la fibromyalgie, etc.

Savez-vous que la majorité des troubles que je viens de citer ci-dessus peuvent être efficacement prévenus, limités, voire guéris par l’alimentation ?

Certes, on n’entend pas beaucoup parler de ça à la télé ou dans les médias… Pensez donc, les labos pharmaceutiques et l’industrie agro-alimentaires sont des gros acheteurs d’espace publicitaires, il ne faudrait pas les froisser !

Du coup, les gens touchés ont généralement l’impression que tous ces troubles sont la faute à pas de chance, à des mauvais gènes ou à la pollution (c’est en partie vrai, mais en partie seulement !).

Eh bien moi, je ne suis pas d’accord et je vais vous parler des solutions alimentaires à la majorité de ces problèmes dans mon programme NETTOYAGE DE FOIE.

Au plaisir de vous y retrouvez.

Jérémie

PS : Devenez le lobby de votre santé par vos choix alimentaires, c’est urgent !