Si comme moi vous vous intéressez à la santé et en particulier à la santé naturelle, vous devez voir des tas d’informations sur des remèdes « miracles » qui guériraient tout.

Telle cure, telle façon de manger, telle plante, etc.

Vous trouverez des gens qui disent que c’est incroyable, d’autres qui disent que c’est complètement bidon et qu’il faudrait être sacrément crédule pour gober un truc comme ça.

Comment savoir où est la vérité ?

Ce que je recommande, c’est un scepticisme ouvert, à la façon d’un VRAI scientifique.

Dans la démarche scientifique, le scientifique part d’un point d’ouverture totale. Il n’a aucune attente sur le résultat. Les théories qui sont valables du temps de l’expérimentation sont vraies jusqu’à ce qu’on prouve qu’elles soient fausses. C’est tout.

Par conséquent, quelqu’un qui dit que quelque chose n’est pas vrai sans pouvoir apporter de preuve n’est pas un scientifique. Il a une approche religieuse, de croyant ou fidèle (souvent sans s’en rendre compte), mais ce n’est pas un scientifique. Par essence, le scientifique doute. Tout le temps. Il a peu de certitudes.

Aujourd’hui, la plupart des médecins sont des croyants de la religion écrite par les labos et qu’ils ont appris en fac de médecine. C’est triste mais c’est ainsi. Leur Bible, c’est le Vidal, le DSM, ou autres revues médicales où les articles sont écrits par des chercheurs financés par des labos.

Du coup, quand quelqu’un parle du nettoyage du foie à son médecin ou son pharmacien, celui-ci montre en général une certaine méfiance (ce qui est très sain). Mais le problème est qu’après cette méfiance initiale, le médecin ou pharmacien a la plupart du temps une réaction de rejet alors qu’il ne connaît pas la technique, ne connaît pas la théorie derrière, ne l’a pas testée et ne connaît personne qui l’a testé. Il part de l’axiome suivant (malheureusement faux) : « ce que j’ai appris en fac de médecine/pharma est forcément vrai. Ce qui n’a pas été enseigné en fac de médecine/pharma est forcément faux ». Un formatage hallucinant.

Si les résultats de ce nettoyage ne sont que liés à un effet placebo, c’est un placebo sacrément efficace.

A votre santé :)

Jérémie

PS : Je tiens à préciser que j’ai fait de longues études scientifiques (plutôt chimie en physique en ce qui me concerne) et même un doctorat en recherche environnementale (obtenu en 2011). Pourtant, j’ai rarement vu des gens avec une réelle approche scientifique dans leur travail comme dans leur façon de voir le monde.