Avez-vous conscience de cela ++prenom++ ?

Il est courant chez nous autres occidentaux “civilisés” de souffrir inutilement à cause d’émotions encombrantes, dont nous ne savons que faire. Ces émotions non “digérées” génèrent alors des pensées sombres qui génèrent à leur tour de nouvelles émotions peu agréables et des envies peu avouables.

Nous avons bien quelques stratégies pour ne plus subir ces émotions :

• nous faire prescrire des anxiolytiques chez le médecin (français = champions du monde !)

• nous jeter sur la nourriture

• nous abrutir devant la télévision

• tomber dans des addictions ou des excès (alcool, cigarette, sexe, travail)

→ Ca c’est la version : “je suis victime de mes émotions, je souffre, pauvre de moi”.

D’autres vivent leurs émotions de façon plus extériorisée, mais toujours pas très saine : violence verbale, voire physique, terrorisme intellectuel ou physique !

→ C’est la version : “vous allez payer pour mes émotions que je suis incapable de gérer”.

Pour caricaturer un peu et donner une image parlante : dans un cas, vous finissez en mauvaise santé ou à l’hôpital, dans l’autre cas, vous finissez en prison. Deux formes d’enfermements liés à une mauvaise gestion de vos émotions.

D’autres sont dans la fuite : “spiritualité” ou “méditation” à outrance, voyage autour du monde interminable avec impossibilité de se poser, etc. Mais l’émotion est juste cachée ou enfermée dans ces cas-là. Elle ne demande qu’à ressortir un peu plus tard, quand l’occasion se présentera !

Bref, si vous m’avez suivi, vous avez compris que nous sommes en général des handicapés émotionnels !

Quel dommage d’en arriver là, alors qu’il existe des outils simples de gestion des émotions.

Anger2

J’ai découvert une méthode secrète il y a 6 ans, peu après la naissance de ma fille aînée (grâce à elle en fait !), pour gérer ses émotions d’une manière fluide et éviter la souffrance, la violence et la fuite.

J’utilise cette approche très régulièrement, avec beaucoup de succès :

• quand je me fais mal suite à un choc ou une brûlure par exemple, je sais comment faire partir la douleur en quelques minutes. Je pense même que ma méthode secrète permet de réparer plus rapidement les tissus et ainsi de guérir plus rapidement une blessure.

• quand j’ai dû me préparer à aller à une convocation de la police (voir mon article), j’ai su quoi faire de mon appréhension et de mes craintes, pour arriver zen et détendu (et même joyeux, sans être non plus hilare) !

• quand j’ai appris la mort de mon grand-père, j’ai su quoi faire de ma tristesse, de mon chagrin et ainsi faire un deuil rapide et “efficace” !

• quand j’ai prévenu mon boss que je quittais mon emploi d’ingénieur-chercheur au CEA de façon prématurée, j’ai su faire partir de façon préventive ma colère, pour ne pas être impacté par ses ressentiments et sa propre colère (nos émotions nous appartiennent, mais nous pouvons être atteints par les émotions des autres, jouer le rôle d’éponge)

• quand j’apprends qu’un n-ième attentat vient de se produire, je sais quoi faire de ma peur et retrouver mon calme et prendre du recul (la peur nous maintient sous contrôle et nous rend ainsi très manipulable)

• quand je prends l’avion, je sais éliminer mon anxiété quand il y a des turbulences

• et encore plein d’autres exemples !

Si vous-aussi, vous souhaitez découvrir cette méthode secrète pour vivre vos émotions de la meilleure manière, je vous ai préparé un programme sur mesure qui dont le premier module sera disponible dès le début du mois d’avril. J’enseigne déjà des techniques de lâchage d’émotions en consultation, mais là, je veux aller encore plus loin, et vous donner les outils dont vous avez besoin, à votre disposition quand vous le voulez.

Dites-moi par mail dans les commentaires à cet article comment vous vivez vos émotions, et quels sont vos challenges. Je répondrai à vos commentaires plus bas afin que tout le monde en profite !

Merci à vous et à très bientôt !

Jérémie

PS : Et une pensée toute particulière aujourd’hui pour mes amis belges et les nombreuses personnes qui me suivent de Belgique et liront cet email ou ce post.