En finir avec l'ostéoporose

Finissez-en avec l’ostéoporose !

Bonjour,

J’ai récemment reçu un email de la part d’Anaïs, qui a suivi le challenge « 21 Jours pour Manger Sainement » et qui me questionnait sur quelles techniques adopter pour freiner et stopper son ostéoporose décrite comme « majeure » par ses médecins, et qui ne cesse de s’accentuer depuis 2010.

L’ostéoporose est une maladie de civilisation, très présente en Occident (Europe et Amérique du Nord) et quasiment absente en Afrique et en Asie (quoi qu’en nette progression).

Elle se traduit par des os fragiles et un risque accru de fractures, notamment des vertèbres, du poignet ou du col du fémur.

osteoporose

Le saviez-vous ? La définition de l’ostéoporose a changé en 1993, à l’instigation de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et sous la pression du laboratoire SmithKline Beecham (actuellement GSK) et Rorer (racheté par Rhône-Poulenc, aujourd’hui Sanofi), 2 poids lourds de l’industrie pharmaceutique.

Petite parenthèse : l’industrie pharmaceutique, en donnant l’illusion de sauver l’humanité et œuvrer pour son bien, a en fait souvent « créé » de nouvelles maladies, dans l’optique de vendre plus de médicaments (à prendre à vie si possible, ça rapporte beaucoup plus !). L’idée est de toujours soigner les symptômes (la partie visible de l’iceberg), sans jamais chercher les vrais causes et donc garder les patients dans l’ignorance, et dépendants de médicaments ! (non, je ne pense pas exagérer en écrivant cela, malheureusement)

Avant 1993, on parlait d’ostéoporose quand on constatait des fractures ostéoporotiques (liées à une fragilisation des os). Depuis 1993, on parle d’ostéoporose quand la mesure de la densité minérale osseuse ou DMO (mesurée lors d’un examen spécifique) est sous un certain seuil statistique, partant du principe que la diminution de la densité osseuse liée à l’âge peut être considéré comme un cas d’ostéoporose.

Depuis, un amalgame est fait entre DMO et ostéoporose, alors que cette mesure n’a aucun rapport avec le risque de fracture. Par contre, elle permet à l’industrie pharmaceutique de sortir des produits qui « combattent l’ostéoporose », ou plutôt, qui aident à augmenter la DMO.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, la majorité des conseils alimentaires (3 à 4 produits laitiers par jour) et thérapeutiques délivrés par la médecine officielle vise à augmenter la DMO, sans regarder si cela a un quelconque effet sur le risque de fracture.

Mais l’augmentation de la consommation de produits laitiers n’est aucunement liée à une baisse du risque de fractures (c’est plutôt le contraire !).
Et certains médicaments augmentent la DMO sans diminuer le risque de fracture, voire ont comme effet secondaire possible des « fractures spontanées du fémur ». Vous vous rendez compte ?

Grâce à ce type de médicament, la personne « guérit » de son ostéoporose (car techniquement, sa DMO remonte), mais elle est en même temps invalidée par une fracture terrible.

Pourtant, en prenant de la hauteur, en regardant de façon holistique (globale) les mécanismes de l’ostéoporose, les trucs qui marchent pour réduire les risques de fractures (et qui sont même largement documentés dans les revues scientifiques !), ainsi que les trucs « naturels » non prouvés scientifiquement mais qui ont tout de même aidé un grand nombre de personnes, on se rend compte que prévenir, stopper et guérir l’ostéoporose naturellement, c’est possible !

Il y a tellement de choses à dire sur cette maladie et les moyens efficaces de l’éviter, la ralentir voire la guérir, que j’ai créé un programme : « STOP OSTEOPOROSE : En finir avec l’ostéoporose, naturellement« .

Pour celles et ceux que ça intéresse, ce programme en ligne est composé de 4 modules :

1) Les 5 mythes sur l’ostéoporose dont vous devez vous débarrasser
Ce qu’aucun médecin ne vous a dit sur le diagnostic de l’ostéoporose, ses causes, ses traitements, et que vous devez savoir pour prendre les bonnes décisions pour votre santé.

2) L’alimentation qui rend vos os forts
Ce n’est pas l’alimentation recommandée par les sociétés savantes ni les associations d’aide aux personnes atteintes d’ostéoporose !

3) Les 7 habitudes à mettre en place pour réduire à néant (ou presque) vos risques de fractures
Je vous guide pour vous aider à installer ces habitudes qui vont renforcer vos os et limiter vos risques de fractures.

4) Les médicaments à éviter absolument et les compléments alimentaires qui peuvent vous aider à en finir avec l’ostéoporose
Certains médicaments ont tellement d’effets secondaires et tellement peu de résultats qu’il vaut mieux tout simplement les éviter.
Il existe aussi des compléments alimentaires qui en plus de vos changements d’alimentation et d’hygiène de vie rendront vos os plus forts.

Ce programme sera en ligne le 21 octobre, mais il est en prévente dès aujourd’hui avec une réduction.

stop-osteoporose

Pour les 30 premières personnes inscrites, le tarif de ce programme est de 77 € seulement au lieu de 117 € (paiement possible en 3 fois).

Pour vous inscrire, c’est par ici !

Attention, la réduction est réservée aux 30 premiers inscrits seulement.

J’ai hâte de partager avec vous mes découvertes, et vous aider à retrouver les os solides que votre corps devrait avoir. Si vous avez envie de « faire de vieux os », retrouvez-moi dans le programme !

Vous deviendrez ainsi le lobby de votre santé, et non pas le jouet de lobbies qui se fichent de votre santé ;)

Prenez soin de vous, et à bientôt !

Jérémie

Pas de commentaires à ce jour

Laisser un commentaire

*