Je reviens vers toi 2 semaines après le piratage dont j’ai été victime.

Rappel des faits

Le lundi 17 octobre après-midi, un hacker a réussi à prendre le contrôle de mon logiciel d’emailing et a envoyé 3 mails frauduleux à toutes les personnes inscrites dans ma liste.

Ce n’est évidemment pas moi qui t’ai envoyé un email de menaces te disant que j’avais piraté ton ordinateur, eu accès à tes mots de passe, ton activité en ligne ainsi qu’à de supposées photos compromettantes.

D’ailleurs, le contenu de ce message est complètement faux et une pure invention du hacker, qui compte sur la crédulité de la personne qui reçoit cet email avec demande de rançon pour recevoir de l’argent (j’espère que personne n’a rien donné suite au chantage du hacker !).

Le hacker a envoyé cet email de chantage deux fois, avec deux sujets de mails différents, mais je le répète, le hacker n’a jamais eu accès à ton ordi. Ses emails d’intimidation sont basés sur du vent.

Le 3ème email quant à lui faisait croire à une supposée mise à disposition de documents sur ton compte en ligne Ameli (l’assurance maladie française)… avec un lien vers un site qui n’a rien à voir avec Ameli.
Précision : il ne faut jamais cliquer sur les liens d’un email qui paraît étrange, mais éventuellement juste les survoler avec la souris. Et quand on fait ça avec le soi-disant mail « Ameli » envoyé par le hacker, on voit que l’url n’est pas l’url habituelle du site ameli.fr. En outre, comme je n’ai aucun rapport avec l’Assurance Maladie française (bien au contraire, je suis dans l’éducation à la santé, pas la gestion médicamenteuse des symptômes des maladies !), ce mail était bien sûr très étrange venant de mon adresse email…

Peu après la fin du piratage de mon logiciel d’emailing, dans la soirée du lundi 17 octobre, j’ai tourné cette vidéo afin de faire le point et d’avertir tout le monde (attention, le son ne commence qu’à 1min25s !)

Réaction suite piratage - miniature

Que faire quand tu reçois un mail étrange ?

De manière générale, si tu reçois un mail bizarre de la part d’une adresse email connue (celle à partir de laquelle je t’envoie habituellement des mails dans le cas présent), c’est probablement que cette adresse email a subi un piratage, qu’il s’agit donc d’un mail frauduleux.

Quand tu reçois un email frauduleux :

– si l’adresse mail avec laquelle le mail est envoyé t’est inconnue, c’est bien de la bloquer, de la signaler et de la mettre en spam et de supprimer le message.
– par contre, si tu connais l’adresse email de l’expéditeur, la bloquer, la signaler puis la mettre en spam revient à jouer le jeu de hacker, qui sera ravi que sa victime (dont l’adresse email a été piratée) soit le plus impactée possible par le piratage. Dans ce cas, il faut donc juste supprimer l’email et éventuellement répondre à l’email en avertissant du piratage (dans le cas où l’adresse email est connue !).

Quoi qu’il en soit – et je le répète – le hacker n’a jamais eu accès à ton ordinateur, mais seulement – et c’est déjà pas mal – à mon logiciel d’emailing.

Les leçons de ce qui s’est passé

Ayant une certaine visibilité pour mes prises de position, en particulier depuis début 2020, je m’expose à certains risques.

Je reçois ainsi quasi-quotidiennement des insultes ou des menaces sur les réseaux sociaux. Parfois, je subis des campagnes de harcèlement en ligne. Je me fais également de temps en temps diffamer par des blogs collaborationnistes et par la presse de propagande. Désormais, je peux rajouter à cette liste le piratage. Je précise que ce piratage intervient 3 jours après le piratage du site d’Urmie Ray (que j’interviewais le lendemain soir, et quelques jours avant qu’une personne crée un faux profil me copiant sur Telegram, et cherchant à rentrer en contact avec les personnes abonnées à mon canal Telegram. Ça fait partie du jeu… Nous sommes réellement en guerre ! Mais ça demande à chacun d’être vigilant et de ne pas se faire avoir par les arnaques de ces personnes malhonnêtes, probablement liées aux organisations qui vivent du totalitarisme actuel.

Cependant, afin que le piratage ne se reproduise plus, nous avons augmenté de façon drastique la sécurité de nos procédures avec Johnatan, mon assistant.

En effet, j’ai oublié de te dire qu’après enquête, il s’avère que le pirate a réussi à obtenir le mot de passe de mon assistant pour se connecter à mon logiciel d’emailing et commettre ses méfaits.

Mais avec les mesures que nous avons mis en place, ce sera beaucoup plus difficile de se faire hacker.

Quoi qu’il en soit, j’ai fait un dépôt de plainte auprès de la police française et de la police estonienne.

S’il y a enquête, ça va sans doute prendre du temps… surtout du côté des autorités françaises ! (les autorités estoniennes sont beaucoup plus réactives). Je te tiendrai au courant des avancées !

Sache aussi que le hacker a mis pas mal de bazar dans ma base email et que nous avons du travail de tri à faire là-dedans.

La suite ! 

Très prochainement, je parlerai de « chimie naturelle » (une approche de santé naturelle encore très peu connue, mais fascinante !), je discuterai du concept de la contagion et aussi des travaux d’Antoine Béchamp, ce grand opposant de Louis Pasteur à la fin du 19ème siècle, et dont les travaux pourraient bien revenir au goût du jour maintenant que le mythe Pasteur commence à prendre du plomb dans l’aile… ce qui n’est pas pour me déplaire :)

PS : J’attends tes commentaires ci-dessous !

PPS : Je voulais aussi dire un grand merci à toutes celles et ceux qui m’ont envoyé des messages de soutien suite au piratage !



Reprendre sa santé en main est devenu un acte subversif !

1 — Télécharge mon ebook gratuit « 5 habitudes simples à mettre en place pour péter le feu »
2 — Pour être sûr de rester en contact en cas de censure, rejoins mon canal Telegram https://t.me/DeconfineTaSante
3 — Découvre mes casquettes « Boycott Pass Sanitaire » et mes « badges de résistants » et montre ton refus du totalitarisme pseudo-sanitaire !

Partager l'article