Censure de YouTube et solutions

La censure ne s’appelle pas « censure » sur YouTube.

Quand une vidéo est censurée, on reçoit un email avertissant que la vidéo a été supprimée et effectivement, on s’aperçoit qu’elle n’apparaît plus sur sa chaîne. Si on a gardé l’url de la vidéo qui a été censurée, on voit juste un écran noir avec l’indication « Cette vidéo a été supprimée car elle ne respectait pas le règlement de la communauté YouTube ».

Dans le mail d’explication envoyé par YouTube, dans mon cas, c’est toujours parce que l’équipe (« l’équipe YouTube ») a examiné son contenu et jugé qu’il « ne respectait pas [son] règlement concernant les informations médicales incorrectes ».

Je n’ai jamais de détails sur ce qui dans ma vidéo constitue selon YouTube des « informations médicales incorrectes ».

La réponse de YouTube est effectivement très concise :

En fait, on peut avoir plus de précisions concernant cette police de la pensée de YouTube sur cette page « Règlement concernant les informations médicales incorrectes sur la COVID-19 ».

Si tu cliques sur leur lien, tu vas voir que la liste des choses qu’on n’a pas le droit de dire sur l’arnaque « Covid » sur YouTube est très longue !

Le problème, c’est qu’on ne peut pas se faire supprimer (censurer) plus de 2 vidéos en 90 jours. À la 3ème vidéo supprimée en 90 jours, c’est la chaîne carrément qui est supprimée.

Sympa.

Parfois, je sais pertinemment qu’une vidéo va se faire censurer, comme mon interview du médecin luxembourgeois Benoît Ochs le 1er novembre dernier, qui avait tenu près de 4 semaines et cumulé près de 400 000 vues (je pensais qu’elle aurait été censurée beaucoup plus rapidement !).

Quoi qu’il en soit, le 2 mars dernier, YouTube a supprimé 8 heures après sa diffusion la vidéo « Analyse de la toxicité des injections expérimentales », qui correspondait à la 21ème émission Science en Conscience, que j’animais pour RéinfoCovid. Mes invités étaient Denis Rancourt et Joseph Hickey.

Cette émission a également été censurée, à quelques heures près, sur la chaîne REINFOCOVID Reloaded qui avait aussi diffusé le direct. Cela constituait un 2ème avertissement pour cette chaîne.

Puis, samedi 19 mars, mon live fait vers 11h a été censuré à peine 3 heures plus tard. Cela m’a valu un 2ème avertissement, avec à la clé l’interdiction de diffuser quoi que ce soit sur ma chaîne pendant 2 semaines.

Comme tu l’as compris, au 3ème avertissement (comprendre « 3ème vidéo censurée ») dans les 90 jours, je peux perdre ma chaîne YouTube avec ses 42 000 abonnés… Alors que faire ?

Il se trouve que ce samedi 19 mars, la chaîne YouTube REINFOCOVID Reloaded a justement été supprimée par YouTube car elle venait de se faire censurer une 3ème vidéo, celle de l’interview d’un médecin résistant, datant du 29 septembre 2021.

Effectivement, quand on est dans le collimateur de YouTube parce qu’on ne suit pas la doxa de l’organisation ultra corrompue et parmi les plus importantes sources de fake news, à savoir l’OMS, on peut devenir la bête à abattre, le tout bien sûr sous couvert de bons sentiments (protéger la santé, ne pas décourager les gens de recevoir une injection magique, ne pas remettre en question un soi-disant consensus scientifique, etc.)

Comme j’en suis à 2 « avertissements » et que YouTube peut utiliser n’importe quel prétexte bidon dans une vidéo que j’aurai pu avoir sur ma chaîne et qui évoque l’arnaque Covid pour me faire un 3ème « avertissement » et ainsi supprimer ma chaîne, j’ai préféré jouer finement et supprimer la totalité de mes vidéos (50 depuis août dernier, date à laquelle mes 2 anciens « avertissements » étaient revenus à zéro après une période sans censure de 90 jours) sur le sujet Covid, afin de ne pas perdre toutes les autres vidéos que j’ai mises sur cette chaîne, ainsi que ses 42 000 abonnés.

Plutôt que perdre tous ces abonnés et toutes ces vidéos (même si elles existent sur Odysee et CrowdBunker), je vais donc jouer intelligemment. Sur YouTube, pas de mention du sujet Covid pendant 3 mois (ce sera sur Facebook, Twitter, et bien sûr Odysee et CrowdBunker pour les équivalents sans censure de YouTube) mais d’autres sujets moins « touchy » pour YouTube.

D’autant que j’ai prévu de m’attaquer aux vaccins en général, pas que les derniers. En effet, le mythe du vaccin sauveur est une arnaque qui dure depuis plus de 2 siècles. Il est temps que cette arnaque cesse !

Merci pour ton soutien et on continue le combat pour la liberté, la vérité, et la santé !

Et toi, comment vis-tu cette censure ? J’attends tes commentaires ci-dessous !



Reprendre sa santé en main est devenu un acte subversif !

1 — Télécharge mon ebook gratuit « 5 habitudes simples à mettre en place pour péter le feu »
2 — Pour être sûr de rester en contact en cas de censure, rejoins mon canal Telegram https://t.me/DeconfineTaSante
3 — Découvre mes casquettes « Boycott Pass Sanitaire » et mes « badges de résistants » et montre ton refus du totalitarisme pseudo-sanitaire !

Partager l'article