Mortalité historique aux USA depuis 2020 :
analyse et explications

Beaucoup ne le savent pas, mais je réserve une partie de mon activité à faire de la recherche et à soutenir la recherche scientifique indépendante sérieuse afin de comprendre ce que nous vivons depuis 2020.


Tout a commencé par une publication sur l’inutilité des couches faciales 😷 !

L’histoire a commencé comme ça : ma curiosité m’a fait découvrir un article (depuis censuré) de Denis Rancourt, ancien professeur de physique à l’université d’Ottawa (Canada), sur l’inutilité des masques dans le cadre d’une maladie présentée comme « maladie respiratoire virale ». C’était en mai 2020. J’ai aussitôt lu avec attention son article, et avec Marine Baudin – docteure en microbiologie avec qui je travaillais depuis déjà quelques mois – nous avons vérifié que l’article de Denis Rancourt tenait la route.
 
À notre grande surprise, son article était excellent, et ses conclusions très solides.
 
Marine et moi avions quelques questions résiduelles sur l’article de Denis, et nous les lui avons soumises afin d’avoir quelques précisions sur certains points.
 
En même temps, je m’étais mis d’accord avec Denis pour caler avec lui une interview enregistrée, interview que nous avons tournée fin mai 2020 et que j’ai mise en ligne quelques jours après : https://www.jeremie-mercier.com/covid-19-masques-inutiles/
 
Cette vidéo a fait un carton, et a été très largement diffusée. Elle a plus tard été censurée, après avoir été soumise en juillet 2020 à un « fact-checking » affligeant de bêtise de la part de Science-Presse (un média canadien visiblement payé pour soutenir le discours officiel).

Nous avons publié ensemble 5 articles scientifiques en 2 ans

Peu importe, nous venions de commencer avec Marine et Denis une collaboration, qui dure encore aujourd’hui, 2 ans après. Collaboration au cours de laquelle nous avons publié 5 articles scientifiques.

Nous avons d’abord étudié la mortalité en France pendant la période Covid, puis la mortalité au Canada, puis celle aux États-Unis.
 
J’ai ensuite interrogé Denis sur sa vision de la géopolitique derrière l’affaire Covid, à mon avis une interview indispensable à lire pour comprendre ce qui se trame.
 
Enfin, nous sommes revenus tout récemment (article publié le 2 août dernier) sur la question de la mortalité aux États-Unis, car les dernières données disponibles et nos questionnements nous ont amené à faire de nouvelles découvertes.

Oui, nous ne faisons pas que chercher ! Nous trouvons aussi !

Les États-Unis : un cas unique en matière de mortalité depuis 2020

Et ce que nous avons trouvé concernant la mortalité aux États-Unis vient nous montrer une fois de plus qu’il n’y a aucune pandémie « Covid » qui serait à l’origine de nombreuses morts. Non ! En effet, cette mortalité extraordinaire est visible lors de la période Covid avant la fameuse injection, mais également dans les 50 semaines qui suivent l’introduction des injections.
 
Ce que nous observons, c’est une mortalité historiquement élevée, et que ce sont les personnes les plus vulnérables qui ont le plus contribué à cette mortalité excédentaire historique : 1,27 million de morts en plus depuis début 2020 aux États-Unis, soit une surmortalité de près de 25 %. Les plus vulnérables, en gros, ce sont les personnes pauvres, obèses, handicapées (en particulier les personnes souffrant de handicap mental lourd) et… surprise… jeunes !
 
Il faut savoir que les 18-25 ans aux États-Unis sont une classe d’âge où le taux de personnes considérées comme porteuses d’un handicap mental lourd est énorme : près de 10 % !
 
D’après nos recherches et analyses fines de la mortalité toutes causes confondues, ce sont ces personnes vulnérables en particulier qui ont été tuées par les mesures présentées comme sanitaires : confinement, distanciation sociale, et même semble-t-il les fameuses injections… En effet, ces personnes ont été rattrapées par les programmes « Partner for Vaccine Equity », des programmes dont l’objectif est d’aller injecter les personnes qui sont un peu plus dures à attraper, notamment ces personnes qui ne vont pas forcément d’elles-mêmes dans un centre de vaccination ou voir un médecin.
 
En deux lignes : les injections n’ont sauvé aucune vie, et les plus vulnérables ont été éliminés aux États-Unis par les mesures pseudo-sanitaires.
 
Si rien n’avait été fait par rapport au « Covid », il est probable que nous n’aurions vu aucun changement par rapport à la mortalité habituellement observée aux États-Unis.

Je précise que les États-Unis sont un pays particulier car on y trouve ce nombre important de personnes fragiles, marginalisées.
 
La mortalité observée au Canada et en Europe de l’Ouest n’a rien à voir. On n’y observe pas de tels écarts avec la mortalité attendue.

Notre émission de mardi soir pour présenter notre dernier article est visible en français ici : https://odysee.com/@jeremiemercier:0/Analyse-et-explications-sur-l’extraordinaire-mortalité-aux-États-Unis-depuis-2020:f (je l’ai retirée de YouTube car je risquais la censure + des sanctions pour ma chaîne).

Nous avons également fait un résumé de l’article en français, disponible sur cette page.
 
Nous l’avons également faite en anglais – et c’est une première ! La version anglaise est disponible ici : https://youtu.be/6SWqEbLaHlE (je pense qu’on a réussi à se débrouiller pour dire les choses de manière non-censurable !) et ici : https://odysee.com/@jeremiemercier:0/analysis-and-explanations-on-the:2
 
Tu veux me soutenir dans ce travail de recherche et de vulgarisation ?
→ Pour cela, c’est très simple, tu peux me faire un don directement sur cette page : https://bit.ly/FaireUnDonJeremieMercier ←

Bonne lecture, bon visionnage, merci pour ton soutien… et à très bientôt !

Jérémie
 
PS : Tu peux réagir à cet article directement dans l’espace commentaire ci-dessous 👇🏻


Reprendre sa santé en main est devenu un acte subversif !

1 — Télécharge mon ebook gratuit « 5 habitudes simples à mettre en place pour péter le feu »
2 — Pour être sûr de rester en contact en cas de censure, rejoins mon canal Telegram https://t.me/DeconfineTaSante
3 — Découvre mes casquettes « Boycott Pass Sanitaire » et mes « badges de résistants » et montre ton refus du totalitarisme pseudo-sanitaire !

Partager l'article