Nous vivons une crise sans précédent.

La situation est grave… enfin peut-être pas de la façon que tu penses.

Le nombre de personnes touchées par le Covid-19 est faible

Très faible.

Chaque année, en France, entre 2 et 8 millions de personnes attrapent la grippe et environ 10 000 personnes en meurent.

Je précise que ce chiffre est un peu sujet à discussion parce que les gens ne meurent souvent pas de la grippe, mais de la faiblesse induite par une ou plusieurs maladies chroniques qu’ils ont déjà + la grippe par-dessus [1].

Les personnes qui meurent de la grippe sont le plus souvent des personnes âgées et en mauvaise santé, qui prennent déjà beaucoup de médicaments et n’ont pas beaucoup pris soin de leur santé pendant leur vie. Elles ont pour la plupart cru les autorités de santé et ont creusé toutes seules leurs tombes.

Aujourd’hui en date du 16 mars, depuis le début de la « crise coronavirus », il y a eu 127 morts en France « dues au coronavirus », et 5 423 cas ont été détectés.

Ce qui veut dire, que pour le moment, on est à 1 % du nombre de morts habituelles dus à la grippe, et 1 pour 1000 du nombre de personnes habituellement touchées par la grippe.

Enfin, pas tout à fait. Parce qu’on ne dépiste pas tout le monde, on dépiste peu, et surtout on réserve le dépistage aux personnes qui présentent des symptômes et qui vont mal.

Cette façon de faire (peu de dépistage) permet de gonfler artificiellement la létalité (le nombre de morts sur le nombre de personnes infectées). Si on dépistait tout le monde, on verrait sans doute qu’il y a beaucoup plus de personnes infectées (peut-être 10 fois plus), mais qui présentent très peu voire pas du tout de symptôme. Et la létalité de la maladie s’effondrerait, au niveau de la grippe voire moins.

Bref, on nous ment sur les chiffres réels de la dangerosité de ce virus.

Mais il y a pire que ça.

 

Les autorités politiques et de santé veulent nous faire croire qu’elles se préoccupent de notre santé

Rien n’est plus éloigné de la réalité !

Les gouvernements depuis 30 ans font tout pour casser l’hôpital public en faisant croire qu’ils font des plans de relance.

On retire des lits dans les hôpitaux depuis des années, on diminue le nombre de personnel dans les hôpitaux (alors que la population vieillit et que sa santé décline de plus en plus tôt) et aujourd’hui on veut éviter un pic d’épidémie pour ne pas engorger les services ? [2]

Quelle cohérence là-dedans ?

Qui peut croire que notre gouvernement est de bonne volonté alors qu’il casse à la fois le personnel soignant et l’hôpital public ?

 

Le traitement des personnes malades est lui aussi problématique

Comme d’habitude en médecine conventionnelle, l’approche pour traiter les malades est symptomatique et chimique.

On méprise les solutions naturelles qui semblent efficaces (par exemple la quercétine [3], dont les oignons sont très riches !) ou les approches thérapeutiques chimiques peu chères et peu toxiques (en particulier la chloroquine – il faut que tu voies l’excellente vidéo du Professeur Didier Raoult de l’Institut Hospitalier Universitaire Marseille-Méditerranée [4]) qui pourraient être efficaces mais ont le problème justement d’être trop peu chères et peut-être trop efficaces.

En effet, comme je l’ai dit dans des newsletters précédentes, l’industrie pharmaceutique a pris le pouvoir dans le monde de la santé.

Le personnel soignant est devenu un pion qui sert à délivrer des médicaments chimiques pas très efficaces et chers si possibles. Les médecins sont habituellement priés d’éviter les médicaments dont le brevet est tombé dans le domaine public et qui coûtent 3 fois rien et de privilégier les « nouveaux traitements » – à part quelques génériques pour faire illusion.

 

Qui peut croire que les autorités de santé s’intéressent à la santé de la population ?

On aurait oublié les scandales du Mediator, du Vioxx, de la Depakine, des statines ? Tous ces médicaments inutiles voire dangereux, qui ont miné la santé ou tué des dizaines de milliers de personnes ?

Les labos sont fortement et continuellement soutenus par les autorités de santé, contrairement aux citoyens victimes de ces molécules, qui sont méprisés et dénigrés !

On aurait oublié que les recommandations officielles en matière de nutrition sont fortement influencées par les lobbies du lait et de la viande, qui se fichent complètement de votre santé et ne pensent qu’à celle de leur secteur économique archi-subventionné ? [5]

On aurait oublié les collusions et conflits d’intérêts qui ont permis l’accession de Macron au pouvoir, puis l’obligation vaccinale comme renvoi d’ascenseur à son ami Serge Weinberg, président de Sanofi, une multinationale française du médicament ? [6]

Je ne sais pas quels sont les buts de la manœuvre actuelle autour du Covid-19, mais certainement pas la santé des citoyens, qui n’est jamais au cœur d’aucune politique. On fait de la gestion médicamenteuse chimique de la maladie (subventionnée avec de l’argent public), pas du tout des politiques de santé !

 

 » Conseil scientifique  » : une caution biaisée pour justifier une politique décidée à l’avance

Les décisions des derniers jours ne sont pas basées sur de la science, mais sont purement et simplement de la manipulation de masse, avec de pseudo-arguments scientifiques.

Olivier Véran, un médecin, mais surtout un politique, qui a succédé à sa confrère Agnès Buzyn, elle aussi très politisée et la reine des conflits d’intérêts (cf. Yves Lévy son mari ancien directeur de l’INSERM puis nommé au Conseil d’Etat [7]) a créé un « conseil scientifique », composé de 10 « scientifiques » [8].

Je soupçonne que Didier Raoult (que j’ai cité plus haut), un des rares infectiologues à dire des choses intelligentes sur le coronavirus (et un des plus grands experts au niveau mondial) a été noyé dans ce conseil scientifique de 10 personnes pour probablement être mis en minorité au milieu d’un groupe d’incompétents/naïfs/corrompus au service du pouvoir et donner une caution scientifique et de sérieux à ce conseil dont les avis sont tout sauf objectif !

Il est presque sûr que l’avis de Didier Raoult au sein de ce Conseil Scientifique ne sera pas écouté… Machiavélique ! Didier Raoult le confirme déjà, seulement quelques jours après la création de ce conseil, dans un article très intéressant et que je te recommande fortement de lire sur dans le magazine Marianne [9].

En fait, il faut absolument comprendre que nous sommes rentrés en médiocratie [10]. On nomme des scientifiques copains du pouvoir (pour la plupart en tout cas) et on fait croire qu’il s’agit d’un avis neutre alors qu’ils émettent un avis hautement politisé, que l’on va présenter comme scientifique (donc objectif) et qui va servir à des fins politiques.

Le fait que quasiment aucun média ne se rende compte de cela est purement scandaleux !

 

Les médecins ne connaissent pas la santé

Pour finir, je te rappelle (ou je t’apprends peut-être ?) que la plupart des médecins ne sont pas des connaisseurs de la santé, mais des professionnels de la gestion médicamenteuse de la maladie.

Ils ne savent pas comment être en bonne santé, et ils ne se rendent pas compte que leur gestion de la maladie est souvent extrêmement problématique.

Je rappelle à ce propos que prendre des anti-inflammatoires en cas d’infection au SARS-CoV-2 est une bonne façon d’accélérer les problèmes et de passer l’arme à gauche (cela est d’ailleurs un des rares trucs intelligents dits par notre Ministre « de la santé » [11]) MAIS il est fort à parier que le Doliprane (pourtant recommandé par notre cher ministre) sera lui aussi problématique dans le traitement de la maladie [12].

Faire baisser la fièvre quand on en a, sauf si elle monte excessivement (au-delà de 40,5 ou 41°C), c’est stupide. Notre corps fait de la fièvre pour tuer les virus. Pourquoi arrêter cette fièvre ? Pour ne pas réussir à tuer les virus ?

Enfin, j’ai entendu ce matin à la radio des nutritionnistes bien formatés et des médecins généralistes tout contents d’exposer leur absence de connaissance de la santé à l’antenne et pensant paraître intelligents. Je les ai entendu décrier l’intérêt de la vitamine C, recommander de manger de tout (parce que le PNNS – Programme National Nutrition-Santé – dit qu’il faut manger de tout !), ne surtout pas sauter de repas ou jeûner… Ils ont fait une grande liste bourrées de mauvais conseils, emprunts d’une ignorance crasse de la santé, donnés avec une assurance qui donne l’illusion du savoir et qui berne trop de gens. Pathétique !

Qu’on arrête de demander aux médecins de nous parler de santé, 99 % du temps, ils n’y connaissent strictement rien.

C’est une vraie torture que de les entendre réciter comme de parfaits moutons l’endoctrinement qu’ils ont reçu en fac de médecine ou encore les pubs de l’industrie pharmaceutique que leur ont transmis les visiteurs médicaux !

 

Une manipulation de masse

Avec tout cela, tu comprends que les mensonges et présentations biaisées des faits, les déclarations naïves, l’utilisation de la peur ( » c’est une guerre  » !?) et de la culpabilité pour manipuler, et enfin les mesures prises pour endiguer ce coronavirus sont en décalage démentiel par rapport à sa dangerosité.

Ça pose d’énormes questions sur la légitimité de la politique actuelle, qui a probablement un agenda caché.

Souviens-toi que pas plus tard que dimanche (avant-hier, mais ça paraît une éternité), nous avons été appelés à voter pour les élections municipales (je parle pour les français qui me lisent bien sûr) et un tout petit peu avant, on nous disait de sortir au théâtre ! Aujourd’hui, on nous a reproché d’être sortis et de vivre sans rester cloitrés chez soi. Punition = confinement pour ces maudits français indisciplinés !

Punis pour ne pas avoir respectés de consignes qui n’avaient pas été données de façon aussi strictes qu’elles ont été présentées a posteriori.

Empêcher de circuler librement à cause d’un virus dont on exagère sciemment la dangerosité, tout en donnant l’illusion qu’on tient à notre santé alors que ça n’a jamais été le cas… On se fout du monde ! C’est de la politique à la limite de la dictature (voire même carrément dictatoriale, oui oui), pas de la gestion d’une crise sanitaire, montée en épingle de façon caricaturale et artificielle !

 

Il est temps que l’esprit critique revienne et qu’on arrête de laisser des médias dominants incompétents et leurs invités de la même trempe nous bassiner avec leur baratin à côté de la plaque !

 

Aussi, vu l’ampleur des mesures qui sont prises par le gouvernement (on est « en guerre » !?), j’ai décidé d’écrire une série d’articles sur la gestion du Covid-19. Tu n’as rien à faire pour les lire, tu les recevras dans ta boîte gratuitement et automatiquement. Si tu ne reçois pas encore mes mails, inscris-toi ici : https://www.jeremie-mercier.org/inscription-newsletter/

Dans mon prochain article, on parlera notamment de l’utilisation du masque et des porteurs sains… tout un programme !

 

Et sinon, ça faisait plusieurs semaines que j’y pensais et cette situation inédite m’y pousse : je viens de créer mon groupe privé sur Facebook :  » Prends Ta Santé En Main  » !

  • entièrement gratuit : ce groupe est réservé aux personnes engagées qui veulent se bouger pour retrouver / maintenir leur santé au top ;
  • j’interviendrai au moins une fois par semaine en vidéo live, pour répondre à une ou plusieurs questions brûlantes du moment, et le reste de la semaine en répondant à vos questions et commentaires ;
  • si vous avez des questions sur le Covid-19 et la gestion sanitaire de ce virus, vous pourrez bien sûr les poser, je ferai de mon mieux pour vous répondre ;
  • dans ce groupe : rigueur scientifique, simplicité, discernement et humour (ça détend) !
  • c’est ta communauté : si tu veux rencontrer des gens qui ont la même vision que toi, l’envie de reprendre le pouvoir sur leur corps, leur santé et leur énergie, ce groupe est fait pour toi !

 

Sources et références :

[1] https://sante.lefigaro.fr/article/combien-de-gens-meurent-reellement-de-la-grippe-

[2] https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe/infographies-comment-le-nombre-de-lits-dans-les-hopitaux-francais-a-evolue-en-dixans_2016496.html

[3] https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1538011/quercetine-coronavirus-michel-chretien-ircm-montreal-patrice-roy

[4] https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-peur-vs-data-chloroquine-recherche-clinique/

[5] https://cdn.greenpeace.fr/site/uploads/2017/12/rapport_greenpeace_viande_et_produits_laitiers_a_la_cantine-1.pdf

[6] https://www.fakirpresse.info/macron-porte-parole-des-sanofi

[7] https://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/coulisses/2018/10/11/25006-20181011ARTFIG00172-le-mari-de-la-ministre-de-la-sante-nomme-conseiller-juridique-du-gouvernement.php

[8] https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-qui-compose-le-conseil-scientifique-charge-d-eclairer-l-executif-sur-la-gestion-de-l-epidemie_3869665.html

[9] https://www.marianne.net/societe/didier-raoult-sur-le-coronavirus-il-ne-faut-pas-jouer-avec-la-peur

[10] https://www.lepoint.fr/debats/pourquoi-les-mediocres-ont-pris-le-pouvoir-page-2-16-01-2016-2010535_2.php#xtatc=INT-500

[11] https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/03/16/coronavirus-mise-en-garde-contre-l-ibuprofene_6033233_3244.html

[12] https://accpjournals.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1592/phco.20.19.1417.34865