J’étais samedi 10 décembre 2022 invité par Dosumani (anciennement Doctothon en 2021) afin de m’exprimer sur la question de la suspension du personnel qui n’a pas fait ses vaccins « Covid ».

Mon exposé s’articulait en 3 points :

  • Il n’y a pas eu de pandémie
  • Le vaccin tue
  • Nous devons revoir nos croyances sur tous les vaccins, et sur la « virologie »

La vidéo est disponible ici : https://crowdbunker.com/v/VBimSJyt

Et le live complet est disponible ici sur la chaîne CrowdBunker de Dosumani : https://crowdbunker.com/v/1AapGoVw (à 2h pile)

Intro :

La grande idée de mon exposé est que la suspension des personnes non-vaccinées ne repose sur aucune base scientifique.

J’ai présenté qui je suis et mon cursus.
J’aurais pu aussi faire remarquer qu’il y avait une confusion docteur-médecin entretenue par le terme « Doctothon », terme non-utilisé cette année pour des raisons légales.

La science n’est pas ce que l’on croit. Ça demande de douter, de remettre en question, d’avoir l’esprit ouvert, de débattre, de revoir ses idées préconçues. Rien à voir avec le dogme imposé par les autorités et les médias de propagande ! À ce propos, une grande partie de la médecine dite moderne revêt les apparences de la science, mais n’est pas de la science.

Je suis en Estonie depuis 2 ans pour protéger mes enfants et vivre une certaine forme de liberté. J’ai appris par Senta Depuydt, ancienne présidente de Children’s Health Defense Europe la date précise du 2ème confinement en France (28/10/2020). J’ai expliqué ça sur cet article de blog : https://www.jeremie-mercier.com/mon-covid-exil-en-estonie/

De par ma formation scientifique, mon esprit critique (ancienne !) et mon activité d’éducateur en santé, j’ai compris l’arnaque Khauviide dès le début.

J’avais interview Prof. Denis Rancourt (ancien professeur de physique de l’Université d’Ottawa, au Canada) de l’inutilité des masques, suite à son article « Masks don’t work » fin mai 2020. À découvrir ici : https://www.jeremie-mercier.com/covid-19-masques-inutiles/

Depuis, nous avons travaillé ensemble sur 6 articles, avec le précieux travail de Marine Baudin, docteure en microbiologie.

 

  • Il n’y a pas eu de pandémie

Pour avoir un discours qui a du sens, il faut faire une analyse de la mortalité toutes causes confondues, pas de la mortalité « Covid », qui est biaisée, à la mode et promue par les autorités.

Ce travail est dans les 6 publications que nous avons faites avec Denis et Marine, visibles ici : https://www.researchgate.net/profile/Jeremie-Mercier-2 (mon profil ResearchGate) et sur mon blog : https://www.jeremie-mercier.com/blog/

Remarquons que depuis la déclaration de pandémie du 11 mars 2020 par l’OMS, il y a eu une baisse spectaculaire des :

  • Maladies chroniques des voies respiratoires inférieures
  • Maladies du système respiratoire
  • Grippes
  • Pneumonies

Tandis que la mortalité « Covid » est soudainement apparue et a atteint des valeurs importantes à certains moments.

 

En fait, ce sont les mesures « Covid » du début (confinement et changement socio-économiques importants) qui ont tué les gens.

Un article de Denis Rancourt et Prof. John Johnson (professeur d’astrophysique à l’université de Harvard) montre que les confinements n’ont sauvé personne et qu’au contraire les états (aux États-Unis) ayant confiné ont connu une plus grande mortalité TCC :

https://denisrancourt.ca/entries.php?id=115&name=2022_07_09_evaluating_the_effect_of_lockdowns_on_all_cause_mortality_during_the_covid_era_lockdowns_did_not_save_lives

De nouveaux pics de mortalité sont apparus à l’été 2020 et 2021 aux États-Unis. Ils sont vus pour tous les groupes d’âge, mais sont relativement plus importants chez les jeunes (moins de 65 ans, surtout les moins de 45). Ils sont positivement corrélés à la pauvreté, l’obésité et la température moyenne et maximale de l’été. Ces pics sont négativement corrélés à la proportion de population âgée (85+).

La mortalité excédentaire de la période Covid aux US est positivement corrélée à :

  • La pauvreté (proportionnalité)
  • L’obésité
  • L’invalidité

Notons qu’en 2020 aux US, il y a 14,2 millions de personnes adultes avec une maladie mentale sévère, et que les jeunes de 18 à 25 ans sont les plus touchés.

https://www.nimh.nih.gov/health/statistics/mental-illness)

Mais on ne voit pas de corrélation entre la mortalité excédentaire et la proportion de personnes âgées dans la population (65+, 75+, 85+).

En fait, il y a une pandémie uniquement d’un point de vue du comptage administratif des « morts Covid ».

Je recommande aussi chaudement le travail du statisticien Pierre, de la chaîne Décoder l’éco, visible sur sa chaîne : https://www.youtube.com/c/D%C3%A9coderl%C3%A9co/?sub_confirmation=1

 

  • Le vaccin tu€ !

Le vaccin tu€ en particulier les personnes vulnérables, dont il existe un gros pool aux États-Unis (personnes qui ont une maladie mentale sévère, etc.) en particulier dans les états du sud des États-Unis, au Canada (corrélation) mais aussi en Inde : excès de 3,7 millions de morts entre avril et juillet 2021, du jamais vu (voir l’article de Denis Rancourt ici : https://correlation-canada.org/report-probable-causal-association-between-indias-extraordinary-april-july-2021-excess-mortality-event-and-the-vaccine-rollout/)

[Rajout du mardi 20 décembre 2022 : Nous venons avec Denis et Marine de sortir un article sur l’analyse de la mortalité toutes causes confondues en Australie, et on y voit nettement un changement de la courbe de mortalité depuis avril 2021, c’est-à-dire au moment où l’Australie a commencé à vacciner. La quasi-superposition de la courbe des injections de booster (3ème dose) et des pics de mortalités au niveau national et régional est particulièrement impressionnante (figures 6 pages 14 et 15)]

Quoi qu’il en soit, on n’arrive pas à voir de baisse de la mortalité qui aurait été permise par le vaccin aux US, donc c’est très difficile d’affirmer que les vaccins aient pu sauver des gens !

 

  • Nous devons revoir nos croyances concernant tous les vaccins, ainsi que concernant les « virus ».

Tout cela nous invite à nous interroger sur à peu près tous les sujets mis en avant par la propagande Covid.

  • La vaccinologie ne repose que sur des dogmes, et le vaccin Covid est une horreur, mais les autres vaccins (anciens ou présents) sont nuls eux aussi !

–> Voir Vaccination, la grande désillusion de Suzanne Humphries et Roman Bystrianyk, disponible dans toutes les bonnes librairies

• La virologie est une pseudoscience, voir Virus Mania, également disponible dans toutes les bonnes librairies

Aujourd’hui, nous avons une extraordinaire et historique opportunité de développer une médecine non dogmatique, qui s’intéresse réellement à la santé de l’humain, avec une approche globale intelligente.

Construisons-la ensemble avec les personnes de bonne volonté !

J’attends tes impressions et ton retour dans les commentaires plus bas :)

► Soutiens mon travail de recherche : https://bit.ly/FaireUnDonJeremieMercier
► Suis-moi malgré la censure : https://t.me/deconfinetasante



Reprendre sa santé en main est devenu un acte subversif !

1 — Télécharge mon ebook gratuit « 5 habitudes simples à mettre en place pour péter le feu »
2 — Pour être sûr de rester en contact en cas de censure, rejoins mon canal Telegram https://t.me/DeconfineTaSante
3 — Découvre mes casquettes « Boycott Pass Sanitaire » et mes « badges de résistants » et montre ton refus du totalitarisme pseudo-sanitaire !

Partager l'article