Je m’efforce depuis 10 ans de transmettre des informations utiles et de qualité sur la santé, que ce soit sur l’alimentationle stress (un paramètre tellement important de notre santé, et si souvent sous-estimé), les techniques naturelles de santé efficaces ou encore ces pratiques « de santé » présentées comme bénéfiques alors qu’elles sont en fait si néfastes (tels que certains dépistages de cancer qui n’ont contre toute attente apporté aucun bénéfice aux personnes qui s’y prêtent).


Aussi, je suis ravi quand des médias grand public diffusent les informations que je souhaite rendre accessibles au plus grand nombre. 


J’étais ainsi heureux quand une maison d’édition m’a contacté pour me proposer de publier deux livres sur mes spécialités (l’alimentation et les émotions) à destination du grand public, puis quand des journalistes m’ont interviewé sur ces sujets (notamment la radio Chérie FM ou l’Est Républicain, journal de la presse quotidienne régionale de ma ville d’origine, Nancy).

Le problème, c’est que les grands médias diffusent habituellement des informations erronées sur la santé et trompent ainsi sciemment ou non leurs lecteurs, car ils ne font qu’un travail de recherche superficiel. Le narratif qu’ils rabâchent à longueur de journée n’est en aucun cas fidèle à la réalité scientifique et pratique de ce qu’est véritablement la santé.

On en a un exemple flagrant depuis 1 an, avec la psychose « Covid », complètement démesurée et surfaite, et aux terribles effets iatrogènes (cf. cet article pour comprendre ce mot s’il ne fait pas partie de ton vocabulaire) et aux conséquences dévastatrices sur l’économie aussi.

Que ce soit l’intérêt des « gestes barrières » et des masquesdes vaccins, les chiffres des décèsdes contaminations (« cas »)… à peu près tout est bidon !

Aussi, appeler à la désobéissance civile et à la fin de la dictature sanitaire paraît logique pour quiconque a compris la supercherie.

Cet appel que j’ai énoncé sur les réseaux sociaux et que j’ai résumé dans mon dernier article m’a valu ma première parution dans un article du fameux journal Le Monde… au titre particulièrement évocateur (disponible uniquement aux abonnés ici).

Tu peux retrouver le contenu de l’article de façon plus lisible sur ce lien.


Certes, l’article du Monde ne dit pas directement que je suis d’extrême droite. Il n’est pas non plus directement critique envers moi. C’est un peu plus subtil que ça.

En fait, en me citant dans cet article titré « L’extrême droite cherche à capter la colère contre les restrictions dues à la crise sanitaire », les journalistes auteurs de cet article tentent manifestement d’amalgamer mon discours avec celui de l’extrême droite.

Ensuite, ils citent mon appel à la fin de la « dictature sanitaire » dans le paragraphe « Galaxie covido-sceptique ». Ce terme « galaxie covido-sceptique » est clairement péjoratif, et son utilisation place implicitement les journalistes du côté des « covido-convaincus » (moi aussi je peux m’amuser à créer des termes réducteurs et idiots), ou pour être précis, du côté du narratif officiel affirmant que nous avons affaire à un virus SARS-CoV-2 exceptionnellement dangereux et qu’il est important d’imposer des restrictions inédites aux libertés des populations afin de combattre une terrible pandémie. 

Toutes mes recherches (voir notamment cet article) s’opposent à cette vision, qui ne repose aucunement sur la réalité scientifique.

L’écriture de cet article du Monde est malhonnête, et les journalistes y discréditent sans argument (« extrême droite », « galaxie covido-sceptique ») toute opposition dont la mienne aux mesures présentées comme sanitaires par les autorités.

William Audureau, co-auteur de cet article, a d’ailleurs répondu à mon message sur Twitter de façon insultante et encore une fois intellectuellement malhonnête.
Je ne sais pas encore quelles suites je vais donner à cette attaque de la part du Monde, mais cet article ne fait que confirmer la chute vertigineuse de la qualité de ce journal, que nous pouvons observer depuis une vingtaine d’années.
En effet, Le Monde, anciennement journal de référence pour toute la francophonie, est devenu pour de nombreuses personnes un « torchon », qui n’est plus que le relais de la propagande officielle, avec une majorité d’articles superficiels, creux et malhonnêtes.
Cette perte d’indépendance et de qualité avait été dénoncée dès 1995 par Jean-Jacques Beuve-Méry, le fils du fondateur Hubert Beuve-Méry dans une tribune que Le Monde avait été obligé de publier.
Eh oui, il est loin le temps de la qualité journalistique, de l’investigation, et de l’esprit critique !

Désormais, Le Monde, comme la plupart des médias occidentaux, est aux mains de quelques milliardaires qui contrôlent aussi bien l’information que le « pouvoir » en place.

Pas étonnant que quasiment toute l’info mainstream soit d’aussi piètre qualité.
J’espère qu’à la « Libération », quand nous serons arrivés au terme de cette dictature « sanitaire » – il n’y a pas de crise sanitaire, mais c’est le prétexte de la santé qui est utilisé pour mettre en place des régimes totalitaires un peu partout dans le monde que je continuerai de dénoncer aussi longtemps qu’il le faudra – les médias actuels rendront des comptes sur la propagande à laquelle ils ont activement participé.

Le monde d’après (sans majuscule, celui avec majuscule aura peut-être sombré ), nous avons aujourd’hui le pouvoir de le créer ensemble.

J’appelle à un monde d’après avec des médias généralistes de qualité, qui n’écrivent plus d’articles trompeurs, mensongers, infantilisants et abrutissants comme c’est le cas aujourd’hui.
L’esprit critique, l’intelligence, la qualité de l’information et l’indépendance vis-à-vis de groupes dont les intérêts ne sont pas ceux de la population devront être des valeurs centrales dans les médias de ce nouveau monde.
En attendant, j’espère continuer à t’informer et te donner les clés pour reprendre ta santé en main.
Cette quête est aujourd’hui encore plus importante que jamais.
Terviseks ! (« à ta santé » en estonien, puisque je suis « covid-exilé » depuis bientôt 4 mois en Estonie)
Jérémie

PS : J’attends tes commentaires en réponse à cet article de blog ci-dessous. Merci à toi !


Reprendre sa santé en main est devenu un acte subversif !

1 — Télécharge mon ebook gratuit « 5 habitudes simples à mettre en place pour péter le feu »
2 — Pour être sûr de rester en contact en cas de censure, rejoins mon canal Telegram https://t.me/DeconfineTaSante
3 — Découvre mes « badges de résistants » et montre ton refus de la dictature « sanitaire »

Partager l'article